L'ulcère de l'estomac

L’ulcère de l’estomac

L’ulcère de l’estomac, ou ulcère gastrique, touche environ 10% de la population des pays industrialisés. Ce sont des bactéries du nom d’Helicobacter pylori, résistantes à l’acidité, qui en sont en grande partie la cause. Les femmes âgées de plus de 55 ans sont les plus touchées par ce type d’ulcère, qui reste 10 fois moins fréquent que l’ulcère duodénal.

DEFINITION

L’ulcère gastrique est une inflammation de la muqueuse gastrique allant vers une atrophie de la muqueuse. Il se forme dans l’intestin grêle, et plus précisément dans le duodénum.

CAUSES

L’ulcère peut avoir différentes causes. celle qui domine étant la bactérie Helicobacter pylori (60 à 80% des ulcères de l’estomac). Ces bactéries attaquent le mucus qui protège les parois de l’estomac et de l’intestin grêle, des substances acides. Elles sont présentes dans 50% des cas chez les personnes de plus de 60 ans. Parmi ces porteurs de la bactérie, 20% seront touchés par un ulcère.

Par ailleurs, d’autres phénomènes, plus rares, peuvent être responsables d’un tel ulcère :

  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens ou AINS,
  • le tabagisme, l’alcool, une prédisposition héréditaire ou encore le stress peuvent entrainer une production excessive d’acide par l’estomac,
  • les « ulcères de contrainte » peuvent apparaitre dans l’estomac suite à une brûlure grave, au stress physique ou à des blessures importantes,
  • un cancer de l’estomac qui s’est ulcéré.

SYMPTOMES

Il existe plusieurs signes d’un ulcère de l’estomac :

  • une sensation de brûlure dans l’abdomen, augmentée lors des repas,
  • un sentiment d’être rassasié rapidement,
  • des éructations et ballonnements.

Lorsque l’ulcère s’aggrave, ces autres symptômes apparaitront :

  • nausées et vomissement,
  • fatigue,
  • perte de poids,
  • présence de sang dans les selles ou les vomissements.

DIAGNOSTIC

Plusieurs tests peuvent être effectués pour déceler un ulcère de l’estomac. Une analyse d’haleine ou de sang permet de détecter la présence ou non de la bactérie en cause. Mais également, des rayons X gastro-intestinaux ou une endoscopie permettront de visualiser l’ulcère.

TRAITEMENTS

Plusieurs médicaments sont disponibles, et utilisés la plupart du temps en association. Certains permettent de diminuer l’acidité, il y a les antihistaminiques H2, les inhibiteurs de la pompe à protons et les antiacides. D’autres permettent de traiter l’infection : des antibiotiques, souvent par 2 et sur une période de 14 jours.
Dans 90% des cas, l’ulcère disparaît dans les 4 à 8 semaines qui suivent le traitement.

PRÉVENTION ET CONSEILS À L’OFFICINE

Pour éviter qu’ulcère ne s’aggrave, conseillez à vos patients :

  • d’éviter le stress, le tabac, l’alcool, le thé ou le café,
  • d’éviter les aliments gras, copieux et épicés,
  • d’éviter la prise d’anti-inflammatoires sauf si cela est réellement nécessaire. Dans ce cas, il faut respecter la posologie et la durée du traitement,
  • de ne pas boire en mangeant,
  • de ne pas manger avant de dormir,
  • de prendre des repas réduits mais régulièrement de façon à ne pas laisser l’estomac vide,
  • de favoriser la consommation de miel et de yogourts.
Mission