La maladie d'Alzheimer

La maladie d'Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est aujourd’hui la quatrième cause de décès en France, et la première forme de démence chez les personnes âgées. Elle touche 24 millions de personnes dans le monde, dont plus de 20 000 au Maroc.

DEFINITION

La maladie d’Alzheimer est une maladie neuro-dégénérative, entrainant un déclin progressif de la mémoire et des capacités cognitives. Trois stades caractérisent cette maladie : le stade léger, le stade modéré et enfin le stade terminal.

CAUSES

Les causes de cette maladie restent aujourd’hui inconnues. Cependant, différents facteurs entrent en compte :

  • le vieillissement,
  • la génétique : sans en être la cause directe, certains gènes augmenteraient le risque,
  • la forme héréditaire, dans 5% des cas.

SYMPTOMES

De nombreux troubles peuvent se présenter :

  • troubles de la mémoire à court terme,
  • difficultés à enregistrer de nouvelles informations,
  • troubles du langage (difficultés à trouver ses mots, invention de mots, non-sens…),
  • difficultés à se retrouver dans le temps et dans l’espace,
  • troubles des gestes (écrire, se laver…)
  • difficultés à suivre un raisonnement, à reconnaitre les objets, les visages…
  • perte de la mémoire à long terme avec le temps,
  • changement d’humeur, de personnalité,
  • perte d’autonomie.

DIAGNOSTIC

Un diagnostic sûr à 100% n’existe pas, cependant des tests et examens permettent d’être sûr à plus de 90% selon les patients :

  • le questionnaire de Mac Nair : il permet de voir si le patient exprimer une « plainte mnésique », c'est-à-dire lorsqu’il souffre de troubles de la mémoire,
  • le bilan neuropsychologique : différents tests sont utilisés. Il y a les 5 mots de Dubois qui consiste à donner au patient une liste de 5 mots, et à lui demander régulièrement de citer ces mots. Le test de Folstein est également utilisé, il s’agit de poser des questions simples au patient du type « en quelle année somme-nous ? »,
  • un test de langage : le patient doit nommer différents objets,
  • un test de praxie : le patient doit former deux anneaux enlacés avec ses pouces, et ses index,
  • un IRM afin d’écarter d’autres causes telle qu’une tumeur au cerveau.

TRAITEMENTS

A ce jour, aucun traitement ne permet de guérir la maladie, ou même de stopper son évolution. Plusieurs médicaments spécifiques à cette maladie existent cependant :

  • les anticholinestérasiques (donépézil, galantamine, rivastigmine) : ils visent à améliorer le comportement du patient,
  • les antagonistes du glutamate (mémantine) : ils aident à la mémorisation.

D’autre part, il existe des médicaments non-spécifiques à la maladie d’Alzheimer tels que des antidépresseurs ou des neuroleptiques qui améliorent le comportement.

Enfin, le malade peut être suivi par un neuropsychologue pour faire fonctionner sa mémoire, par un kinésithérapeute pour la rééducation et par un orthophoniste pour les troubles du langage.

PRÉVENTION ET CONSEILS À L’OFFICINE

Quelques gestes simples permettent de réduire les risques de développer cette maladie :

  • adopter une alimentation méditerranéenne, étant riche en antioxydants, vitamine C et E (huile d’olive, fruits, légumes, poissons…),
  • boire du thé vert, bénéfique aux fonctions cérébrales,
  • pratiquer une activité phy